CONFRERIE
DES
FINS GOUSIERS D'ANJOU

Coin chanteurs  |  Coin lecteurs  |  Coin gourmets  |  Coin citations  |  Coin partenaires  |  Agenda  |  Contact
Accueil du site > Coin lecteurs > "Invignez-vous" de Jacques Dupont

"Invignez-vous" de Jacques Dupont

Invignez-vous Un des maux les plus pernicieux qui ronge depuis des années la société française est sans aucun doute le “politiquement correct”. Cette dictature de la pensée gangrène aujourd’hui presque tous les débats de société dans notre pays. Et, pour se cantonner à ce qui nous passionne tous ici, le monde du vin est particulièrement touché par ce phénomène.

Jacques Dupont pousse un joyeux coup de gueule contre la loi Evin et le lobby hygiéniste français qui rêve d’interdire définitivement toute consommation de vin et d’alcool en France. Avec talent, il dénonce pour commencer ce qu’il faut bien appeler l’échec de la loi de 1991 qui réglemente de façon extrêmement restrictive toute communication sur les boissons alcoolisées, sans aucun discernement. Vingt-deux ans plus tard le constat est simple : la loi Evin n’a eu aucun effet durable sur l’alcoolisme en France... Ce n’est pas l’alcool qui crée l’alcoolisme, mais la misère sociale et humaine. Cette loi a ignoré toute la dimension humaine et culturelle du vin en France. Elle a montré du doigt les vignerons en les assimilant à de véritables dealers de drogue, elle a interdit de montrer à la télévision des images de dégustation de vin.

Il existe une incroyable hypocrisie à réprimer le vin à l’intérieur de nos frontières tout en se réjouissant que les exportations françaises de vins et spiritueux soient le deuxième plus gros poste excédentaire de notre balance commerciale.

Jacques Dupont fustige aussi cette affirmation péremptoire des hygiénistes selon lesquels il ne peut y avoir de consommation raisonnable d’alcool et que tout premier verre est en fait un premier pas vers l’alcoolisme… Heureusement des médecins ont dénoncé ces diktats de certains de leurs confrères, de la même façon qu’ils ont du dénoncer l’autre grande stupidité qui a eu son heure de gloire et qui clamait que le vin était cancérigène dès le premier verre bu ! Effectivement, vivre est dangereux, on peut même en mourir...

Tout amateur de vin se doit de lire ce livre. D’abord pour bien comprendre les tentatives de manipulation de l’esprit humain depuis des années. Ensuite, pour pouvoir ensuite répandre la bonne parole avec de bons arguments et lutter ainsi contre cette dictature de la pensée hygiéniste qui menace (entre autres) notre passion commune.

  • Date de parution 2013
  • Éditeur Grasset
  • ISBN 2246807727

Retour


ESPACE MEMBRE
Devenir membre ?