CONFRERIE
DES
FINS GOUSIERS D'ANJOU

Coin chanteurs  |  Coin lecteurs  |  Coin gourmets  |  Coin citations  |  Coin partenaires  |  Agenda  |  Contact
Accueil du site > Coin gourmets > Le Choc’ O Roi

Le Choc’ O Roi

Histoire

JPEG - 13.3 ko
Nicolas Bécam et notre confrère Antoine Van Der Hecht

C’est une création pâtissière angevine issue d’une réflexion de plusieurs années (voyages et rencontres) et fruit d’une constatation faîte par Nicolas Bécam.
Il manquait à l’Anjou un gâteau comme spécialité gourmande qui puisse être dégusté toute l’année, synonyme de convivialité et représentative d’un savoir-faire artisanal local. Ainsi est né le gâteau Choc’ O Roi, le 5 février 2013 : un gâteau d’exception moelleux au chocolat, orné de sa fl eur de lys, véritable emblème angevin ; commercialisé dans un packaging unique, celui d’une boite en bois dont la forme parle à tous.

Le Choc’O Roi alliant onctuosité et note croustillante vous fera voyager dans vos tendres souvenirs d’enfance.
Fort de son succès, Choc’O Roi devient alors une marque ayant pour volonté de rassembler des artisans de l’Anjou autour d’un même projet baptisé le club Choc’O Roi. Par leur collaboration sont déjà nés, le chocolat fi n, le macaron et le Crémant de Loire composant la gamme Choc’O ROI.

La recette (pour 6/8 personnes)

Ingrédients

  • La pâte sablée au chocolat
    • 300 gr de beurre,
    • 10 gr de sel fin,
    • 280 gr de sucre semoule,
    • 8 jaunes d’œuf,
    • 400 gr de farine,
    • 100 gr de chocolat noir de couverture.
  • La crème pâtissière
    • 1/2 litre de lait 1/2 écrémé,
    • 4 jaunes d’œuf,
    • 100gr de sucre,
    • 1,5 gr de poudre à crème,
    • 25 gr de beurre,
    • 100 gr de chocolat noir à 58% de cacao.

Préparation
Mélanger le beurre coupé en morceaux avec le sel et le sucre jusqu’à obtenir une pommade. Ajouter les jaunes, la farine. Conserver une partie de la pâte nature pour la décoration du gâteau (il n’en faut pas beaucoup). Terminer avec le chocolat noir fondu, l’incorporer au reste de pâte. Réserver les deux pâtes au réfrigérateur pendant 24 heures.

Pour la crème pâtissière au chocolat, faire chauffer le lait à feu doux. Dans un saladier, blanchir les jaunes avec le sucre. A jouter la poudre à crème puis mélanger. Quand le lait commence à frémir, le verser en deux fois dans la préparation. La mettre dans une casserole à feu doux en mélangeant jusqu’à ébullition et la maintenir 3 minutes.
Hors du feu, ajouter le beurre en morceaux et le chocolat. Bien mélanger jusqu’à l’obtention d’une crème homogène, puis réserver au froid.

Montage du gâteau
Retirer les pâtes du frigo, réaliser deux disques avec la pâte sablée au chocolat de la grandeur de votre moule. Disposer le premier cercle dans le moule. Mettre la crème pâtissière à l’aide d’une poche a douille, en laissant un centimètre autour. Mouiller à l’aide d’un pinceau la pâte autour de la crème, ajouter le second disque de pâte afin de fermer le gâteau.
Étaler la pâte nature et y faire le dessin « fleur de lys », et poser votre décoration sur le gâteau. A l’aide d’un pinceau mettre un peu d’eau sur le gâteau afin d’apporter de la brillance « dorure ». Cuire au four à 170°C pendant 35 minutes. Une fois refroidi et à température ambiante, déguster avec un Crémant de Loire bien frais.

Nicolas Becam Réalisé par :
Nicolas BECAM
Boulanger/Pâtissier
2 route d’Angers
49124 SAINT BARTHÉLEMY D’ANJOU
http://maisonbecam.com

Retour


ESPACE MEMBRE
Devenir membre ?